Dilili à Paris

César du meilleur film d’animation en 2019, le dernier film d’animation de Michel Ocelot nous enchante, nous émerveille. Après Kirikou, Princes et Princesses, c’est au tour d’une jeune fille trop blanche pour certains et trop noire pour d’autres aux manières délicates de nous embarquer vers sa folle aventure parisienne.


Dilili, jeune Kanak a pour professeur de français Louise Michel. Accueillie par une comtesse dans la ville lumière, elle rencontre un jeune adolescent Orel se déplaçant en triporteur. Ensemble, ils vont découvrir Paris. Sarah Bernard, Toulouse Lautrec, Louis Pasteur, Marie Currie... feront partie du périple. Mais voilà les Mâles-Maîtres enlèvent les fillettes à Paris. Dilili est en danger. Assistée de tous ses amis, elle va mener l’enquête et découvrir “Paris Joli-Paris Pourri”.


Que de poésie dans ce film d’animation. Les dessins associés aux prises en vue réelle des monuments de Paris nous font traverser le temps. Les œuvres des artistes nous éblouissent. Michel Ocelot nous emmène flâner dans le Paris de la Belle Epoque avec toutes ses contradictions : racisme, sexisme, humanisme et libération féminine. Sœur d’Azur et Asmar, cette ode à la fraternité et aux couleurs chatoyantes font un bien fou. Un moment émouvant en famille.


Présent dans chacune des médiathèques du réseau et sur La Bibliothèque à domicile.


Charlène CV, Bibliothécaire

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.